Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 13:11

                                                                                                                                                       
          Puis un autre jour, mes yeux se posèrent sur  la Mythologie Grecque " Le monde des Dieux,"  la part de vrai, la part du faux. Dans toutes légendes, ne devons nous pas garder ce qui nous parle, ce qui nous ressemble. Enfin peut-être..... la puissance de ces sagesses ancestrales, ces subtilités devraient nous gagner comme des garde- fous. Quoiqu'il  soit, je puisais en cet instant ma force dans ces belles histoires.
         Sisyphe ou Sisuphos est entré  dans ma vie de ce temps là.
Sisyphe, roi légendaire de Corinthe est tenu aprés sa mort à un perpétuel enchaînement aux enfers. Le châtiment qu'il subit est un des plus connu des supplices des Tartares. Sisyphe est condamné à hisser en haut d'un rocher une énorme pierre qui retombe sans cesse.
Le nom de Sisyphe est passé dans la langue, pour désigner un homme voué à un travail pénible ,une tâche ardue, un effort surhumain, dont le résultat  lui échappe toujours
Le mythe de Sisyphe, symbolise l'absurde condition de l'homme se heurtant aux impératifs
  aveugles des Dieux . Albert .Camus, en a fait le thème d'un ouvrage en 1942.
           Cette légende me parlait bien, pourquoi? je ne pourrais vous répondre! Je décidais donc de l'exploiter dans ma peinture. J y 'ai travaillé  longtemps, peut-être jusqu'à ce que la pierre reste accrochée au rocher? Facile, non?  Non. 

   

               

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> <br /> Sensibilité, qualité du trait,tout est bonheur pour le regard<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre